• Accueil
  •  
  • DESTIN DE MADAME YUKI (LE)
  • EPOUSES ET CONCUBINES
  • FASTER PUSSYCAT KILL! KILL!
  • VENGEANCE AUX DEUX VISAGES (LA)
  • UNE FEMME DONT ON PARLE
  • Toutes les sorties ...
  •  
     
  • Tous les films
  • Auteurs Réalisateurs
  • Films par Pays
  •  
  • Tous les DVD
  • Télécharger le catalogue
  • Télécharger les actualités
  • Panier
  • Collection Betty Boop
  •  
     
    Sortir au Cinéma avec
     
     
     
         
      BALLADE DE NARAYAMA (LA)
    Narayama bushi-ko
    BALLADE DE NARAYAMA (LA) - film de Imamura

    BALLADE DE NARAYAMA (LA)

    Réalisation : Shohei IMAMURA
    Photos : 
    Masao TOCHIZAWA
    Musique : 
    Shinichiro IKEBE
    Production : 
    Jiro TOMODA (Imamura Prod), Goro KUSAKABE, pour Toei

    Comédiens : Ken Ogata, Sumiko Sakamoto, Aki Tajeko

    1983 - Japon - VO - 128 min
    Synopsis : 

    Dans les montagnes du Shinshu, au centre du Japon, existait un village très pauvre, si pauvre que, lorsque les vieillards atteignaient la limite d'âge de soixante-dix ans, ils devaient, selon la coutume, aller mourir au sommet de la montagne aux chênes (Narayama). La vieille Orin, 69 ans, qui vit avec son fils Tatsuhei, n'a pas peur d'aller à Narayama. Mais elle possède encore toutes ses dents, ce qui est mal vu selon la tradition : les villageois se moquent d'elle, et cela irrite fort Tatsuhei. Un jour, arrive du village d'en face une femme, Tama-yan, prête à épouser Tatsuhei. Orin en est ravie, et, décidée à montrer qu'elle est prête à aller à la montagne, se casse deux dents sur un mortier de pierre, et exhibe ensuite sa bouche ensanglantée devant tout le village horrifié. Risuke, surnommé le Puant , à cause de son odeur nauséabonde, et qui fait partie des frères cadets maudits qui ne peuvent se marier, cherche désespérément une femme qui veuille de lui : il ne trouvera que la vieille Okane, qui n'a pas d'odorat, après que la veuve Oei l'ait refusé, alors qu'elle couche avec tous les autres pour mettre un terme à la malédiction des cadets. Entretemps, Kesakichi, fils aîné de Tatsuhei, a ramené une fille enceinte, Matsu-yan, de la maison qu'y pleut , mais, une nuit, le père de Matsu est surpris en train de voler des pommes de terre, crime capital dans un village menacé par la famine. Toute sa famille, y compris Matsu, est enterrée vivante par les autres habitants. Vers la fin de l'automne, après une réunion rituelle avec les anciens pèlerins de Narayama, Orin décide de mourir, et se fait transporter à la montagne sur le dos de Tatsuhei, au cours d'une marche longue et pénible : mais, au sommet, la neige se met à tomber, signe d'une mort sereine pour Orin. Tatsuhei redescend au village, non sans avoir enfreint les commandements des anciens.



     

          
     
     
  • Galeshka Moravioff
  • Musiques
  • Contact


  •