L'Œil du cyclone de Fred Schepisi

Chargement...

 

 

 

Synopsis

Alors qu'Elizabeth Hunter (Charlotte Rampling) fait un accident vasculaire cérébral, son fils et sa fille (Geoffrey Rush, Oscar du meilleur acteur en 1997, et Judy Davis, deux fois nominée aux Oscars) accourent de l'autre côté de la terre à son chevet, ranimant les anciennes frictions et rancœurs de la famille. Admettre leur propre personnalité et leur place vis-à-vis des autres est une lutte de chaque instant, de même que réussir à trouver la paix dans leur vie - leur propre œil du cyclone.

Tiré du roman éponyme de Patrick White, prix Nobel de littérature, L'ŒIL DU CYCLONE est une exploration féroce des rapports familiaux et des élans sous-jacents d'amour et de haine, de comédie et de tragédie qui les définissent.

PATRICK WHITE - Prix Nobel de Littérature

Auteur du roman L'ŒIL DU CYCLONE paru aux éditions GALLIMARD

Patrick White est né à Londres en 1912. Il passe son enfance dans les Blue Mountains avant d'entrer au Cheltenham college à 13 ans. De retour en Australie, il travaille comme gardien d'élevage, puis écrit des poèmes et des nouvelles, tout en préparant son entrée à l'université. Il étudie au King's College de Cambridge dont il sort diplômé en 1935. Il entame alors une carrière littéraire à Londres avec un recueil de poésie, The Ploughman And Other Poems, puis avec un roman et une pièce de théâtre.

Il s'engage dans l'aviation durant la Seconde Guerre mondiale et sert comme officier de renseignement en Égypte, en Palestine et en Grèce. Après son retour en Australie, il s'installe comme horticulteur avec son compagnon Manoly Lascaris dans une ferme à Castle Hill, dans la banlieue de Sydney. Son premier roman, Happey Valley (Eden-Ville, 1939) avait déjà pour cadre l'Australie rurale comme ses ouvrages plus tardifs à l'instar de L'Arbre de l'homme (The Tree of Man, 1955), son chef d'œuvre, qui traite de l'urbanisation des campagnes et de la lutte d'un paysan dans les grands espaces. Des morts et des vivants (The Living and the Dead, 1941) explore les mutations de la société à travers les relations changeantes entre les membres d'une famille, leurs amis et leurs voisins.

Rédigé durant la guerre, L'Histoire de ma tante (The Aunt's story, 1948) se veut une œuvre expérimentale. Auteur de 27 romans, White s'est toujours voulu le représentant d'une certaine modernité littéraire. Ses romans et ses pièces ont pour thème l'intimité et le parcours initiatique. Ils utilisent généralement les courants de conscience et s'inspirent de la psychologie moderne pour exprimer l'intériorité des sujets et leur ressenti. Son œuvre est également influencée par James Joyce, Virginia Woolf, T. S. Eliot et D. H. Lawrence. Son écriture privilégie l'humour et l'épigramme. Plusieurs de ses ouvrages comme Le Char des élus (Riders in the Chariot, 1961), Le Mystérieux Mandala (The Solid Mandala, 1966), et L'Œil du cyclone (The Eye of the Storm, 1973) mettent en scène des héros ordinaires dotés d'une grande force de caractère, luttant contre l'adversité et prenant en main leur destin.

Les Incarnations d'Eddy Twyborn (The Twyborn Affair, 1979) narre les troubles sexuels et existentiels d'un homme avant de s'achever sur les bombardements londoniens de 1940. Riche en métaphores et en allégories, le style de l'auteur, très ornementé et baroque, est célébré par de nombreux critiques pour son originalité et son pouvoir de suggestion, donnant à voir sans décrire1. Considéré comme un écrivain anglophone majeur du XXe siècle, White est le premier Australien (et à ce jour le seul) à recevoir le prix Nobel de littérature en 1973. L'Académie suédoise l'a ainsi cité pour « son art de la narration psychologique et épique qui a fait entrer un nouveau continent dans le monde de la littérature ». Il décède le 30 septembre 1990 à Sydney.

Les prises de position politique de l'auteur notamment contre la guerre du Viêt Nam, ses origines rurales, sa critique acerbe d'une société australienne violente, hypocrite et fruste, puis son refus du conservatisme l'ont privé dans son pays et de son vivant du succès d'estime et de l'immense popularité dont il a joui dans le monde entier.

Acteurs

CHARLOTTE RAMPLING

Elizabeth Hunter
team

GEOFFREY RUSH

Basil Hunter
team

JUDY DAVIS

Dorothy de Lascabanes (née Dorothy Hunter)
team

Realisateur / Fred Schepisi

Fred Schepisi (né en 1939 à Melbourne) commence sa carrière de producteur dans la publicité avant de rejoindre Cinesound Productions, puis de fonder la Film House où, pendant plus de 20 ans, il réalise des spots publicitaires et des documentaires. Son premier long métrage, The Devil's Playground (1976), est une fiction semi-autobiographique qui remporte six AFI, dont celui du meilleur film, et lui confère d'emblée une réputation de réalisateur, scénariste et producteur talentueux. Le succès de son deuxième long métrage, The Chant of Jimmie Blacksmith (1978), lui ouvre les portes des États-Unis où il réalise Barbarosa (1981), Iceman (1983), Plenty (1985) et Roxanne (1987) avant de retourner en Australie pour co-écrire et réaliser Un Cri dans la nuit (Evil Angels, 1988). Ce dernier reçoit de nombreuses récompenses, dont l'AFI de la meilleure mise en scène et de la meilleure adaptation, et deux nominations aux Golden Globe pour le scénario et la réalisation.

Il produit et réalise l'adaptation à l'écran de la pièce de John Guare, Six Degrés de séparation (1993), avec à l'affiche Stockard Channing, Donald Sutherland et Will Smith, ainsi que La Maison Russie (1990), Mr. Baseball (1992), L'Amour en équation (I.Q., 1994), Last Orders (2001) et It Runs in the Family (2002). En 1996, on fait appel à lui pour compléter le tournage et la structure de Créatures féroces.

En 2004, il coproduit et réalise l'adaptation du best-seller de Richard Russo, Empire Falls, avec Paul Newman, Ed Harris, Joanne Woodward, Robin Wright Penn et Helen Hunt. Diffusé sur HBO, le téléfilm est plusieurs fois nominé et remporte le Golden Globe de la meilleure mini-série ou production pour la télévision, et Paul Newman celui du meilleur second rôle dans une série, mini-série ou production pour la télévision. Empire Falls est également nominé à plusieurs Emmy Awards, où Paul Newman empoche de nouveau le prix du meilleur second rôle.

Fred Schepisi se voit décerner l'ordre d'Australie pour ses services à l'industrie cinématographique australienne en tant que mentor, puis en qualité de réalisateur, producteur et scénariste.

image

Filmographie de Fred Schepisi

2013 Words and pictures
2011 L'Oeil du cyclone
2007 Beast of Baatan
2003 Une si belle famille
2001 Last Orders
1997 Créatures féroces
1994 L'Amour en équation
1993 Six degrés de séparation
1992 Mr. Baseball
1990 La Maison Russie
1988 Un cri dans la nuit
1987 Roxanne
1985 Plenty
1984 Iceman
1982 Barbarosa
1978 The Chant of Jimmie Blacksmith
1976 The Devil's Playground

Presse

DISTRIBUTION: FILMS SANS FRONTIERES

70, bd de Sébastopol – 75003 Paris
Tél : 01 42 77 01 24 / Fax : 01 42 77 42 66
Mail : fsf.distrib@free.fr

PRESSE: VANESSA JERROM & CLAIRE VORGER

11, rue du Marché St-Honoré – 75001 Paris
Tél : 01 42 97 42 47
Mail : vanessajerrom@wanadoo.fr

DOSSIER DE PRESSE

team

AFFICHE

team

Photos a telecharger

team
team
team
team
team
team
team
team
team
team
team
team
team
team